Deprecated: elementor/widgets/widgets_registered est obsolète depuis la version 3.5.0 ! Utilisez elementor/widgets/register à la place. in /home/ginkmik/www/wp-includes/functions.php on line 5154

Deprecated: Elementor\Widgets_Manager::register_widget_type est obsolète depuis la version 3.5.0 ! Utilisez register à la place. in /home/ginkmik/www/wp-includes/functions.php on line 4779

Deprecated: Elementor\Widgets_Manager::register_widget_type est obsolète depuis la version 3.5.0 ! Utilisez register à la place. in /home/ginkmik/www/wp-includes/functions.php on line 4779

Deprecated: Elementor\Widgets_Manager::register_widget_type est obsolète depuis la version 3.5.0 ! Utilisez register à la place. in /home/ginkmik/www/wp-includes/functions.php on line 4779
Restaurant Izakaya Mizu - Rouen | Gin Kmitsune

Gin Kmitsune

Chef cuisinier

Restaurant mizu rouen

Restaurant Mizu à Rouen

Après plus de deux à vous présenter ici ma cuisine et mes passions, j’ai le plaisir et la fierté de vous annoncer que je vais désormais pouvoir les partager avec vous dans mon propre restaurant : Mizu

Mizu, c’est un bistrot japonais à Rouen qui a ouvert ses portes dans l’une des célèbres rues rouennaises, au 91 Rue Écuyère.

Imprégné du concept d’Izakaya, le restaurant vous propose toutes les spécialités japonaises mais aussi une grande sélection de saké premium.

L’izakaya au Japon, c’est comme les bars à tapas en Espagne, les bars à vin en France, ou les pubs en Angleterre. L’idée est de s’y retrouver le soir pour partager un bon moment entre amis ou en famille, en dégustant des plats chauds ou froids à partager, autour d’un bon verre.

Il faut savoir que pour les japonais, il est commun voire normal, d’avoir « des snacks/tapas » à grignoter pour accompagner leurs boissons. Et à contrario de chez nous, on ne parle pas juste de simples cacahuètes grillées mais bel et bien de « petits plats » simples, souvent très parfumés et addictifs.

Et à l’inverse des tapas (sous-entendu de très petites portions) les portions dans un Izakaya sont généralement plus généreuses; même si on y retrouve la notion de partage de ce type de cuisine que l’on qualifie de « sharing food ».

Je dois reconnaître qu’il est difficile de définir la nature de la cuisine des bistrots japonais. Elle reflète à la fois la gastronomie japonaise à petite échelle mais également une diversité culinaire qui s’inspire du monde entier. C’est en quelque sorte la carte du « tout est permis », du moment que c’est appétissant et que cela s’accorde bien avec un bon saké ou toutes autres sortes de spiritueux.

Enfin dernier point, je ne propose pas que des plats traditionnels d’Izakaya (même s’il y a certains incontournables) car comme vous l’avez compris c’est une cuisine libre et j’aime apporter ma « touche personnelle ». En ce sens, on peut qualifier bon nombre de ces recettes comme de la cuisine fusion : des plats japonais revisités avec des saveurs d’ailleurs, ou vice versa.

Izakaya Mizu rouen